Australie

Notre premier road trip

Nous avons quitté Melbourne le 13 novembre, nous n’avions rien prévu. Nous souhaitions trouver un travail, notre objectif était d’aller en direction de Sydney en se laissant toutes les possibilités possibles. Nous avons emprunté la Prince Highway. Qui est une route qui relie Adélaide à Sydney en longeant les côtes.

 

Melbourne > Foster 

Nous avons roulé jusqu’à Foster où nous avons passé notre première nuit en free camp. Il s’agissait de celui de Franklin river. Nous avions choisi celui-ci car c’est celui le plus proche du parc national : Wilson Promontory.

Découverte du parc préféré des australiens : The prom, sous la pluie.

Le temps n’était pas avec nous et jouait à cache cache ce jour là. Nous avons tout de même décidé de visiter le parc. Premier arrêt au parking de Darby beach. Une jolie surprise nous attendait : nos premiers kangourous !! Après les avoir observés quelques minutes, nous avons emprunté le petit sentier qui menait jusqu’à la plage.

 

 

Nous avons fait une seconde halte à Squeaky Beach, la plage doit sûrement être paradisiaque avec un grand ciel bleu. Nous n’avons pas eu cette chance malheureusement.

 

 

Nous nous sommes ensuite dirigées vers Tidal River qui est un petit « village » au milieu du parc. Il offre un tas d’accommodations. Mais nous avons surtout apprécié les douches chaudes et de pouvoir faire une machine à laver. Nous avons mangé la-bas, premier barbecue. Oui oui c’est pas une légende il y a des barbecues de partout en Australie. Nous avons eu un invité surprise …

 

 

Le temps toujours mitigé nous avons décidé de ne pas visiter davantage le parc. Nous sommes retournées au free camp de la veille.

Quelques points de vue sur la route :

 

 

Foster > Maffra

Nous avions trouvé quelques fermes sur Maffra que nous sommes allées démarcher sans succès. Nous avons dormi au camp : Gippsland Vehicule et avons pris une douche au Maffra French park.

 

Maffra > Genoa

Nous nous sommes dirigées vers le parc national de Croajingolong. Nous avons dormi au camp de Genoa. Le lendemain nous sommes parties nous balader dans le parc. Nous sommes allées à Mallacoota où nous avons adoré le point de vue à la pointe de la ville.

Nous avons pris notre petit-déjeuner sur la plage de Querry Beach réputée pour voir des baleines. Malheureusement nous n’en n’avons pas vues.

Nous avons cherché les koalas …en vain.

 

Genoa > Narooma

Nous avons changé d’Etat. Nous sommes passées du Victoria au New South Wales. Sur notre route nous nous sommes arrêtées au petit village d’Eden, nous avons apprécié son ambiance. Nous avons mangé face à la mer et avons pris une douche au port. Nous avons poursuivi la route jusqu’à Narooma. Nous avions trouvé un free camp au milieu du parc national de Eurobodolla. Nous étions émerveillées lorsque nous sommes arrivées. Le camp de Brou lake est situé  sur une bande de sable entre un lac et la plage, nous étions entourées de wallabies, que demander de plus ?

Nous avons fait une croix sur le confort car ce camp n’offre pas d’eau, donc pas de douche. Nous avons passé 2 nuits là-bas.`

 

 

Narooma > Batemans Bay

Direction Batemans Bay où une fois de plus nous avons choisi un free camp en bord de mer. Et là, une fois de plus nous étions enchantées. Une plage à deux pas. A peine arrivées nous y sommes allées, un spectacle s’est offert à nous : des dauphins à quelques mètres du bord !

Le lendemain nous sommes allées marcher aux alentours du camp et là deuxième surprise : des baleines. Pendant plus de 10 mins on a pu les observer faire des sauts…on aurait bien aimé avec des jumelles car elles étaient assez loin du bord. Nous nous estimons tout de même chanceuses car en novembre c’est la fin de la migration il y a donc peu de chances de les voir, en pleine après-midi en plus !

Nous sommes restées plusieurs jours dans ce camp. On s’y sentait vraiment bien, entourées de nature et d’animaux. Car en plus des dauphins et des baleines, la journée nous avions les kangourous et les varans et la nuit les possums ! On en avait même qui grimpaient à l’échelle 🤣

 

 

Batemans Bay > Jervis Bay 

Nous nous sommes arrêtées à Dolphin Point pour déjeuner. Puis nous sommes allées au free camp. Celui-ci ne faisait pas rêvé. Situé à cote de la route…nous avons passé l’après-midi dans un café pour avancer le blog et les vidéos.

 

 

Le lendemain matin, nous sommes allées en direction de Jervis bay et plus précisément de Hyams Beach qui est réputée pour son sable, le plus blanc du monde. On n’a pas été déçues. On s’est même baignées : notre premiere baignade en Australie, l’eau n’était pas très chaude mais c’était agréable de nager dans cette eau translucide. Nous nous sommes également baladées dans Huskisson. Nous avons ensuite repris la route.

 

 

Jervis Bay > Kiama 

Après notre matinée à la plage nous avons tenté d’apercevoir le gaisère de Kiama mais nous ne l’avons pas vu, la mer n’était pas assez agitée.

Nous sommes ensuite allées au free camp, une fois de plus situé en bord de route. A peine arrivées, le temps s’est couvert et s’est très vite transformé en gros orage. Nous avons donc passé une partie de la nuit dans la voiture car nous étions pas rassurées dans la tente avec les structures métalliques et la foudre qui tombait pas loin.

Le lendemain nous sommes retournées à Kiama où nous avions repéré une piscine naturelle. Il s’agit en fait d’un bassin construit en bord de mer et le bassin se remplit grâce aux vagues. De bon matin, on peut vous assurer que ça réveille. Difficile de rentrer mais finalement après quelques longueurs ça fait vraiment du bien. On a pris une douche et hop nous avons pris la route.

 

 

Kiama > Lithgow 

Nous nous sommes rapprochées au maximum de l’endroit où nous allions travaillé. Sur la route, nous avons fait un arrêt à un point de vue très connu du parc national des Blues Mountains : « The Three Sisters », il s’agit de 3 formations rocheuses. Il existe une légende d’après laquelle il s’agissait de 3 femmes qui ont été transformées en pierre (pour en savoir plus). Avec les incendies qui ravagent l’Australie, une brume recouvrait toute la vallée laissant tout juste apparaitre les « Three sisters ».

 

 

Quelques kilomètres plus loin nous avons trouvé un super free camp en bord de lac, une fois de plus la fumée rendait l’endroit apocalyptique. Mais le lendemain toute la brume s’était dissipée nous avons pu apprécier l’endroit. Nous y sommes restées presque 1 semaine, en attendant de commencer le travail. C’est là que nous avons eu quelques ennuis avec un homme bizarre mais c’est aussi ici que nous avons rencontré : notre papy australien et les québécois.

 

 

Durant cette semaine, nous n’avons pas fait grand chose : nous avons aménagé notre 4×4 en construisant une étagère en bois, nous en avons profité pour visiter les Blues Mountains avec les québécois.

Les blues mountains : `

  • Balade depuis Govetts Leap Lookout jusqu’à Evans Lookout : petite randonnée d’une dizaine de kilomètres.
  • Janolan Caves : balade dans des grottes. Nous avons longé un blue lagoon. Nous avons aperçu un ornithorynque et vu plein de wallabies.

 

Nous avons vraiment apprécié ce free camp, très agréable d’avoir une douche chaude tous les soirs.

Nous avons pris la route le 3 décembre pour rejoindre Mudgee, une petite ville ou nous avions notre premier travail.

 

 

 

 

 

 

Translate »
YouTube
Instagram