Indonésie

Le Kawah Ijen et ses flammes bleues

Depuis Probolinggo nous avons pris le train direction Banuyangi et plus précisément le petit village de Licin au plus proche du volcan. Nous avions loué un airbnb chez un hôte d’une gentillesse incroyable, il nous a expliqué beaucoup de choses au sujet du village et de sa vie. Nous avons aussi découvert les rizières environnantes.

 

Après quelques heures de sommeil, le réveil sonne il est 23h00. Nous enfilons toutes les couches d’habits possible et nous partons (en scooter). Une fois de plus nous étions dans les premiers arrivés. Le site n’était même pas encore ouvert. On a donc bu un café pour être en forme pour l’ascension qui s’avérait être plus physique que celle du Mont Bromo.

Nous sommes tombées sur 2 français avec qui on a fait l’ascension. Une fois arrivés en haut nous avons commencé la descente dans le cratère. Nous avions loué des masques et des lunettes car les fumées libérées par le volcan sont toxiques. Une fois en bas nous croisons les doigts pour voir le fameux phénomène des flammes bleues. Celui-ci s’explique par la présence de souffre. Il y a ensuite une réaction physique de fusion, le souffre passe de l’état solide à liquide. Ce phénomène n’est présent qu’à 2 endroits dans le monde. Et la deuxième caractéristique qui rende ce volcan unique est le fait que le cratère abrite le lac le plus acide au monde.

Pour en revenir aux blue fire, nous avons eu la chance de pouvoir en voir et surtout d’en profiter ! Car quand nous avions attaqué la remontée c’est une horde de touristes qui se dirigeaient dans le cratère, nous étions bien contents d’être en décalé. Une fois arrivés au sommet, le soleil commençait déjà à se lever nous avons donc été nous placer sur le versant opposé du volcan pour avoir une belle vue au sunrise. Et nous avons pas été déçus.

 

La descente vers le point de départ nous a également beaucoup plu, les paysages était magnifiques malgré la fatigue qui se faisait ressentir.

Ce qu’on retient de cette ascension c’est le courage des hommes qui y travaillent. On a réellement été marquées par le courage des mineurs qui transportent le souffre sur une épaule. Ils portent entre 80 et 100kg. Ils font l’aller retour 2 fois par jour pour gagner à peine 10€ ..on a fait comme on pouvait en leur offrant des gâteaux et de l’eau. Mais le plus fou dans tout ça c’est leur sourire !! Un sourire énorme accompagné d’un « hello » ! Belle expérience ❤️

Nos adresses :

Agus Hidden Homestay :

+ Hôte très à l’écoute et attentionné, petit déjeuner local préparé par sa femme, petit village très sympa

Sommaire mais très bien pour une nuit ou deux

Prix : 140k/ nuit pour 2 (9€)

TIPS :

  • Une fois de plus nous conseillons de faire l’ascension par vous même. Cela permet d’être libre et de pouvoir réellement profiter. La route en scooter est largement praticable avec un peu d’experience, attention à vérifier la météo.
  • Le village de Licin est situé quelques kilomètres au dessus de Banuywangi, il vous fera gagner une bonne demi-heure de sommeil.
  • Louer un masque mais également des lunettes qui sont vraiment indispensables.
  • Y aller dès l’ouverture du site à 1h00

Budget détaillé :

83,80€ pour 3 jours à Licin pour 2

  • Transport : 32,9€ ( Train Probolinggo-Banuyangi + grab)
  • Nourriture : 6,44€
  • Logement : 18€
  • Visite et achat : 26,40 (entrée du volcan 13,50€ pour 2)
Translate »
YouTube
Instagram